Le coût de la formation secretaire medicale

combien-coute-formation-image8453

Le certificat de niveau IV « secrétaire médicale » ne peut être obtenu que par la formation proposée par les centres de formation agréés ou non. Il s’obtient après la réussite à l’examen final organisé par des établissements spécialisés. Il s’agit ainsi d’une « arme » ouvrant les portes des cabinets médicaux et hôpitaux publics et privés.

Le coût de la formation dépend surtout de deux principaux critères notamment l’organisme qui le propose et la voie choisie.

Coût de formation dans les établissements publics et agréés

demande documentation gratuite
Souvent, les établissements publics qui dépendent de l’Éducation Nationale affichent clairement les frais des cours. Ils environnent généralement les 700 euros pouvant être réglés selon la convenance de chaque apprenant : une seule ou plusieurs fois. Notons qu’en cas de règlement de cout partiel, les établissements publics ne demandent aucuns frais supplémentaires.

D’une manière générale, ces types d’établissements prodiguent des cours complets aux candidats qui souhaitent participer au concours de la fonction publique hospitalière. Le programme inclut ainsi les matières de l’admissibilité notamment la note de synthèse ainsi que les techniques permettant de mener à bout l’entretien avec le jury.

La formation peut être faite à distance ou en présentiel avec une durée environnant les 950 heures. Pour accéder à la fonction publique hospitalière par le biais du concours organisé tous les ans par l’État, il faut être titulaire d’un baccalauréat, quelle que soit la série. En effet, les titulaires du Bac ST2S sont les bienvenus dans ce domaine.

Si vous n’êtes pas bachelier, vous pouvez, bien sûr, devenir secrétaire médical en vous inscrivant dans des établissements privés. Vous y suivrez les cours pendant une année avant de vous présenter à l’examen final et de travailler dans le secteur privé notamment au sein des cabinets médicaux spécialistes ou généralistes privés, cliniques privées et autres.

Les frais des cours dans les établissements privés

Généralement, les organismes de formation privés ne proposent le coût exact qu’aux élèves souhaitant s’y inscrire. Fournir des informations précises relatives aux frais des cours dans ce domaine est ainsi loin d’être facile.

Pour les organismes préparant les étudiants qui souhaitent travailler dans le secteur privé, la formation s’effectue dans 6 à 12 mois et peut prendre différentes formes (en alternance, continue et à distance). Les frais des cours vont généralement de 2 000 euros jusqu’à 5 000 euros.

Le coût de formation dans le secteur privé est ainsi très cher. Toutefois, une fois le certificat décroché, le nouveau secrétaire médical jouit d’une rémunération sensiblement plus élevée que celle définie par la grille indiciaire de catégorie B de la fonction publique hospitalière.

Le secteur privé accepte toutes personnes souhaitant jouer le rôle d’intermédiaire entre les patients et le médecin et ayant au moins le niveau de troisième. Mais les apprenants doivent également disposer de certaines qualités afin de pouvoir mener à bout l’apprentissage notamment la discrétion et le sens de l’organisation.

Coût d’une formation à distance

Outre les frais d’inscription, chaque étudiant à distance doit se procurer des manuels et documents contenant tous les modules. Ces derniers doivent être complets afin de réussir l’examen final ou le concours d’entrée en secteur public hospitalier. Bien sûr, le coût de la formation varie d’un établissement spécialisé en e-learning à un autre.

Prenons l’exemple de CNED qui propose des manuels et logiciels à 100 euros que les apprenants doivent avoir après l’inscription. Il est indéniable que les frais des cours y sont plus élevés, si l’on se réfère à d’autres options. Toutefois, elle permet aux candidats la liberté de définir leur emploi du temps ainsi que la durée de leurs études. Signalons que ce type d’enseignement est exempt d’éventuels financements.

Astuces pour trouver une formation à meilleur prix

Les organismes spécialisés dans le domaine de la formation secrétaire médicale sont nombreux, ce qui rend assez difficile le choix d’un meilleur établissement dans votre région. La comparaison de prix s’impose ainsi afin de trouver une école où le prix correspond au budget. La meilleure solution est de demander renseignements auprès de 3 ou 4 établissements et d’en choisir un qui répond les mieux à vos attentes.

Il faut rester vigilant, en matière de choix d’établissement car il existe des organismes proposant leurs prestations à prix intéressants dans l’objectif d’attirer l’attention des apprenants. Toutefois, les cours ne sont pas complets et ne vous permettent pas de maîtriser tous les domaines de l’univers du secrétariat médical notamment le droit, la bureautique, les techniques de gestion de dossier, les vocabulaires médicaux et d’autres.

Par ailleurs, le choix doit être fait en fonction du type de formation que vous souhaitez suivre. Pour les candidats qui n’ont pas assez de budgets pour consacrer à la préparation de l’examen final du secteur privé ou du concours de la fonction publique hospitalière, il leur est conseillé de s’inscrire auprès des organismes agréés.

Afin de réduire le coût ou de jouir d’une formation gratuite, diverses voies sont disponibles selon votre âge, situation et niveau d’études. On peut citer :

  • le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation qui consiste à permettre à une personne de travailler dans une entreprise tout en suivant les cours de secrétaire médical dans les centres spécialisés. La formation se fait ainsi gratuitement. En plus, l’apprenant perçoit une rémunération allant de 55 % à 100 % du SMIC.
  • le Congé Individuel de formation ou le Droit Individuel de Formation qui est destiné aux salariés en CDI ou CDD ayant travaillé d’au moins une année au sein de l’entreprise. Pour ce cas, les frais de l’apprentissage sont à la charge de l’employeur.

Qui peut bénéficier d’une réduction de coût de la formation ?

Certains candidats peuvent avoir la chance d’être à l’abri de coût de la formation qui est souvent cher :

  • les salariés du secteur privé
  • les agents de la fonction publique
  • les travailleurs indépendants
  • les demandeurs d’emploi
  • les jeunes de 16 à 25 ans

Nombreux sont les organismes qui se chargent des frais de formation des jeunes et demandeurs d’emploi. On peut citer, comme exemple :

  • les mairies
  • le conseil général ou régional
  • la Caisse d’Allocations Familiales (Plus d’infos à ce sujet sur ce site)
  • la caisse de retraite
Site web:

Reagissez a cet article

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*