Le déroulement de la formation

organisation-de-la-formation-photo97435272

La formation secrétaire médicale s’effectue généralement pendant une année au sein des organismes spécialisés. Elle ouvre vers un titre certifié niveau IV et permet à ses titulaires de travailler dans des centres médicaux et hôpitaux publics et privés en tant qu’assistante médico-sociale. Cette dernière a pour principales missions d’accueillir les patients et d’assister les médecins durant toutes les interventions liées au traitement et au diagnostic.

Les matières théoriques

Quelle que soit la voie choisie, la future secrétaire médicale doit maîtriser tous les modules en rapport direct ou indirect avec les missions d’une spécialiste en assistance des médecins et en accueil des patients. En général, la formation théorique est constituée de 10 matières.

Les sciences médicales

demande documentation gratuite
Sachant que les missions d’une secrétaire concernent en partie les soins des patients, elle doit maîtriser certains domaines courants dans l’univers médical tels que :

  • les examens biologiques
  • le diagnostic
  • les moyens thérapeutiques
  • l’appareil locomoteur
  • l’imagerie médicale
  • la traumatologie
  • la dermatologie
  • la neurologie
  • la cardiologie
  • l’endocrinologie
  • l’ophtalmologie

Les termes utilisés dans le monde médical

À partir d’une analyse étymologique, c’est-à-dire à base des radicaux, préfixes et suffixes, chaque apprenant apprend le vocabulaire médical qui contient généralement 500 mots. Plus d’information sur ce site.

L’apprentissage des gestes de premier secours

Il se peut que le médecin ne soit pas encore disponible lors de l’arrivée d’une personne atteinte d’une grave maladie faisant appel à une intervention rapide. Face à un tel cas, la secrétaire médicale doit intervenir rapidement pour sauver la vie de la victime. Ce module vise à permettre à chaque apprenant de maîtriser les gestes de premier secours en cas d’incendie ou d’accident corporel.

Le métier de secrétariat

Faut-il encore rappeler que le secrétaire médical est un personnel polyvalent qui peut se charger à la fois de l’assistance des médecins et du secrétariat en général ? En effet, ses missions sont assez vastes allant de l’accueil des patients jusqu’au suivi et à la gestion des dossiers. Elle doit ainsi avoir des compétences sur différents domaines liés au secrétariat conventionnel, dont :

  • la rédaction du courrier
  • le classement et l’organisation à la meilleure manière
  • la gestion du temps
  • les techniques de base de secrétariat
  • les documents internes
  • les *formes de correspondance *

Les modules de secrétariat médical

Durant la formation, la secrétaire médicale doit maîtriser :

  • les missions de la secrétaire médicale
  • l’accueil et l’accompagnement des patients notamment physique et par téléphone
  • la gestion des dossiers des patients
  • les procédures des opérations de caisse et de banque
  • les formulaires administratifs
  • les comptes rendus
  • les certificats
  • la correspondance médicale

La comptabilité

Le métier de secrétariat médical concerne également la comptabilité. L’apprenant doit ainsi avoir des connaissances avancées sur :

  • les principes de base de la comptabilité
  • la comptabilité et fiscalité des cabinets médicaux
  • l’organisation comptable et approfondissement

La bureautique

L’informatisation des données et dossiers des patients oblige les futurs secrétaires médicaux à apprendre la bureautique telle que :

  • l’ordinateur et le Windows
  • le tableur Excel
  • le PowerPoint
  • le traitement de texte Word
  • l’Outlook
  • l’Internet

Français

  • la rédaction sans fautes
  • l’amélioration des écrits professionnels
  • les techniques de résumé d’un texte

L’économie de la santé

Durant les cours, les formateurs prodiguent des connaissances suffisantes sur la santé, dont :

  • tous les organismes spécialisés en soins hospitaliers (publics et privés)
  • les métiers de santé
  • comment maîtriser les dépenses de santé ?
  • tous les partenaires de santé

Droit

Chaque apprenant doit maîtriser la législation sur le secrétariat médical. On distingue :

  • le contrat de travail incluant les divers types, la rupture et la suspension
  • les congés
  • le CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail)
  • la formation professionnelle
  • les conflits collectifs
  • les institutions représentatives du personnel

Le stage en milieu professionnel

La formation en milieu professionnel permet aux apprenants de se familiariser avec les missions des vrais secrétaires médicaux. D’une durée d’au moins 6 semaines, elle prend généralement deux formes, dont :

  • stage en cabinet médical ou médico-social
  • la formation en alternance entre l’école et l’entreprise d’accueil

Déroulement de l’examen final pour l’obtention du certificat en secrétariat médical

Afin de décrocher le certificat qui facilite l’accès aux cabinets médicaux privés généralistes ou spécialistes, le candidat doit obtenir au moins 10/20 après le calcul de la moyenne des épreuves avec les coefficients. Ceux qui échouent à cet examen peuvent garder les notes supérieures ou égales à 10/20 durant les cinq années suivant l’examen.

En général, l’examen final est constitué de trois domaines, notamment :

  • la mise en situation professionnelle de coefficient qui s’effectue en 9 heures
  • l’analyse documentaire (4 heures, coefficient 5)
  • l’épreuve écrite et orale de rapport d’activités professionnelles.

Déroulement du concours de la fonction publique hospitalière

La préparation au concours d’accès au métier de secrétaire médical dans le secteur public dure environ 12 mois. Cette durée peut être allongée ou réduite, selon la disponibilité de l’apprenant. Globalement, le programme est constitué de deux principaux modules tels que :

  • la culture générale
  • la méthodologie d’autoévaluation

Des examens blancs sont également organisés par certaines écoles de formation afin de permettre aux candidats d’évaluer leurs compétences. À noter que ces établissements sont réservés aux titulaires du baccalauréat toutes séries qui souhaitent travailler en tant que secrétaires médicaux de catégorie B.

Signalons que chaque année, l’État organise un concours de secrétaire médicale incluant deux étapes, dont l’admissibilité et l’admission. La première étape du concours concerne la note de synthèse (3 heures) et les exercices liés au contexte professionnel (3 heures). Tandis que l’admission est constituée de:

  • un entretien durant une quinzaine de minutes
  • un examen facultatif de langue pendant 15 minutes
Site web:

Reagissez a cet article

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*